AMAP Vallée du Cailly

09 juin 2014

A contre courant

Durée : 76'
Auteur/réalisateur : Vassili Silovic
Année : 2009

 

 

Va-t-on se battre pour l'or bleu ? La pollution et le réchauffement climatique aidant, la question devient lancinante. Intrigué, Vassili Silovic a mené l'enquête, de la Murcie à Bamako en passant par Mexico et le Nord-Pas-de-Calais. Suivant à la trace les habitants, les ingénieurs, les urbanistes et les décideurs locaux, le réalisateur met en lumière des trafics, des détournements et des aberrations dont l'origine remonte parfois à loin.

Un exemple ? Lorsqu'ils ont créé Mexico au XVIe siècle, les Espagnols ont ainsi mené de grands travaux pour évacuer l'eau des canaux aztèques vers la mer. Tout ça pour qu'au XXe siècle, des ingénieurs, héritiers de cette tradition de grands ouvrages, aillent chercher de l'eau à 60 km, puis à 130 km de la ville ! Mais loin d'offrir une vision manichéenne, le film se focalise sur des points précis du globe pour montrer comment l'eau se gère au quotidien, sur quel réseau complexe de canalisations et de relations humaines son organisation repose. Sans nier excès et rapports de forces, il montre que ce nécessaire partage incite souvent les hommes à discuter et à négocier. Une enquête aussi limpide que passionnante.

Posté par AMAP Maromme à 21:26